Département d'informatique, Université de Sherbrooke

 

Le premier prix pour services distingués est décerné à Marc Frappier en reconnaissance du travail exceptionnel qu'il a accompli en représentant CS-Can|Info-Can, et la communauté informatique dans son ensemble, en s'efforçant d'exprimer ses préoccupations au sujet du projet de loi n° 29 (PL-29) dans la province de Québec. Le projet de loi n° 29, présenté en juin 2019, proposait de modifier la Loi sur les ingénieurs et soulevait des préoccupations majeures pour de nombreux intervenants en TI dans la province.

Le professeur Frappier a joué un rôle de premier plan dans la formation de la Coalition pour l'avenir de l'informatique. Cette coalition a été créée pour exprimer d'une seule voix les préoccupations importantes de la communauté informatique à l'égard des dispositions du projet de loi et pour inviter le gouvernement du Québec à prendre en considération ses recommandations.

Le leadership de Marc dans ce dossier a permis au gouvernement du Québec de prendre en compte les intérêts de l'industrie et des universitaires de la province dans les domaines de l'informatique et de l'intelligence artificielle, ainsi que l'impact potentiellement négatif du projet de loi sur la libre pratique de ces domaines, qui sont cruciaux pour les économies québécoise et canadienne.

Marc Frappier est professeur de génie logiciel au département d'informatique de l'Université de Sherbrooke. Il est titulaire d'un doctorat en informatique de l'Université d'Ottawa (1995) et ses recherches portent sur la spécification formelle, la synthèse et la construction de logiciels et leur application à la sécurité et aux tests basés sur des modèles. Marc a publié plus d'une centaine d'articles dans des revues et des conférences internationales, et il a codirigé deux livres. Avant de se joindre à l'Université de Sherbrooke, il a travaillé pendant plus de cinq ans dans l'industrie à titre de consultant, d'analyste principal et de gestionnaire de projet pour plusieurs entreprises. Ses activités industrielles l'ont amené à travailler dans divers domaines, dont le secteur manufacturier (Alcan et Cascades), le secteur bancaire (Banque Royale du Canada, Banque Nationale du Canada, BFD/ÆBIS), le secteur pharmaceutique (Merck Frosst), le secteur aérospatial (Agence spatiale canadienne) et le secteur des télécommunications (Nortel).