Mission et origines

CS-CAN-INFO-CAN compte parmi ses membres plus de 60 organisations actives dans le domaine de la recherche informatique : départements universitaires d'informatique et de génie informatique, laboratoires et centres dans l'industrie, le gouvernement et le milieu universitaire, et sociétés professionnelles affiliées. CS-CAN-INFO-CAN travaille avec ces organisations pour représenter la communauté de la recherche en informatique et pour apporter des changements qui profitent à la fois à la recherche en informatique et à la société en général.

Mission 

  • - Assurer l'excellence de la recherche, de l'innovation et de l'éducation dans tous les aspects de l'informatique.

Objectifs

  • - Favoriser l'émergence de la prochaine génération de chercheurs et de professionnels de l'informatique dans le milieu universitaire canadien et dans les écosystèmes des TIC.
  • - Promouvoir activement un environnement inclusif qui soutient la diversité et, en particulier, encourager la participation des groupes sous-représentés.
  • - Développer des interactions bidirectionnelles entre le milieu universitaire et l'industrie qui encouragent l'innovation et l'application éthique de la technologie informatique.
  • -Informer les débats de politique publique à tous les niveaux sur les questions relatives aux TIC grâce à un positionnement stratégique pertinent et opportun.

Avant 1990, il n'existait pas d'organisation officielle pour la communauté universitaire canadienne des informaticiens Canadian Information Processing Society L'Association canadienne de l'informatique (CIPS) procédait à l'accréditation des programmes d'informatique de niveau universitaire, mais ne s'intéressait pas à la recherche en informatique. L'organisation actuelle de CS-Can|Info-Can a évolué pour répondre à ce besoin pendant un certain nombre d'années.

Au départ, il y avait des réunions annuelles assez informelles des directeurs de départements d'informatique, au cours desquelles le personnel du NSERC faisait habituellement une présentation sur l'état actuel des programmes fédéraux de financement de la recherche, et il y avait un sondage annuel des départements d'informatique canadiens.

Vers 1991, la Canadian Association of Computer Science / Association d'Informatique Candadienne (CACS/AIC) est apparue comme le nom officiel de l'organisation informelle qui commençait à prendre forme. Une archive de l'ancien site Web de la CACS/AIC est disponible pour ceux qui sont intéressés. En 2000, les cotisations étaient collectées sur une base annuelle auprès des ministères membres et le CACS/AIC a été officiellement constitué en société auprès d'Industrie Canada en tant qu'organisme canadien sans but lucratif en 2005.

La nouvelle organisation a créé un comité des prix, un comité de sensibilisation et l'initiative Undergraduate Capstone Open Source Projects (UCOSP). Le CACS/AIC est resté en grande partie un comité de directeurs de départements d'informatique canadiens, plutôt qu'une organisation d'individus. Il a également joué un rôle informel en tant qu'interface entre la communauté canadienne de recherche en informatique et le CRSNG, le principal organisme subventionnaire fédéral qui appuie les sciences informatiques et le génie.

En 2011, le CRSNG a créé un comité de liaison officiel avec la communauté de recherche en informatique, reconnaissant que l'informatique était la seule grande discipline scientifique ou de génie qui n'avait pas d'association nationale représentant tous les chercheurs de la discipline. Le Comité de liaison était représenté principalement par des chercheurs des grandes universités à forte intensité de recherche. À certains moments, il a collaboré avec l'ACEC/AIC sur des efforts tels qu'un rapport en 2013 qui analysait l'état actuel de la communauté de recherche informatique canadienne.

Lors des discussions de son assemblée générale annuelle de 2015, la CACS/AIC a abordé la nécessité d'une association nationale qui représenterait la communauté informatique plus large au Canada, et pas seulement les chercheurs universitaires et les directeurs de département. Un débat considérable a eu lieu sur la fonction et la structure appropriées pour la nouvelle organisation proposée. Les petits départements craignaient que les grands départements à forte intensité de recherche ne dominent et les grands départements souhaitaient que toute nouvelle organisation soit un champion de la recherche. Un groupe de travail composé de membres du CACS/AIC et du Comité de liaison CRSNG-CS a été nommé pour poursuivre la discussion et élaborer une proposition d'organisme successeur.

Le groupe de travail était composé de Anne Condon (UBC), Mark Giesbrecht (Waterloo), Mark Green (UOIT et président de la CACS/AIC), Parvin Mousavi (Queen's), Houari Sahraoui (Montréal), Michael Shepherd (Dalhousie), Jörg-Rüdiger Sack (Carleton et président du Comité de liaison CRSNG-CS) et Carey Williamson (Calgary). Il s'est réuni pour la première fois le 4 septembre 2015 à Toronto, où les progrès réalisés ont été bien supérieurs à ce que beaucoup avaient prévu. Cela a conduit à des téléconférences régulières qui ont abouti à une recommandation visant à faire évoluer le CACS/AIC en Computer Science Canada|Informatique Canada (CS-Can|Info-Can) en révisant les statuts actuels de l'organisation, en déposant une demande auprès d'Industrie Canada pour renommer l'organisation et en transférant tous les fonds de l'ancienne organisation à la nouvelle afin d'assurer la continuité pendant la transition.

La mission initiale de CS-Can|Info-Can était de " favoriser l'excellence de la recherche et de l'enseignement supérieur en informatique au Canada, de stimuler l'innovation et de profiter à la société ". l'innovation et profiter à la société". L'organisation devait atteindre cet objectif par le biais des activités proposées suivantes.

  • Défendre l'informatique au Canada sur des questions telles que le financement de la recherche, l'enseignement de l'informatique et les politiques publiques.
  • Promouvoir l'informatique par le biais d'un programme de prix et de recrutement de diplômés et d'étudiants de premier cycle.
  • - Établir des liens avec l'industrie par le biais d'initiatives telles que le " speed dating " de la recherche afin de favoriser une plus grande collaboration entre l'industrie et les universités.

Plusieurs ébauches des nouveaux statuts ont été élaborées au cours de l'automne 2015 et du printemps 2016, avec des commentaires et des discussions approfondies de la part du groupe de travail, ainsi qu'une révision par les avocats du CACS/AIC. Les statuts de la nouvelle organisation CS-Can|InfoCan ont été approuvés en mai 2016 lors de l'assemblée générale annuelle et un conseil d'administration de transition a été nommé, comprenant un sous-ensemble du conseil d'administration de l'ACSC/AIC et du groupe de travail.

L'adhésion à CS-Can|InfoCan comprenait des membres départementaux, individuels (professeurs), industriels et étudiants. Le conseil d'administration a été conçu pour représenter les petits et les grands départements, les départements qui accordent ou non des doctorats, toutes les régions du Canada et le large éventail d'identités sexuelles dans le domaine. Les membres du conseil d'administration devaient être élus pour un mandat de trois ans avec la possibilité d'une réélection consécutive, et l'on s'attendait à ce que chaque membre participe activement à au moins un comité permanent. Des dispositions prévoyaient la représentation au conseil d'administration d'étudiants (et de boursiers postdoctoraux) et de l'industrie. Les règlements exigent qu'au moins 2/3 des membres élus du conseil d'administration soient sélectionnés par des nominations et votés par les membres individuels, et qu'au plus 1/3 des membres du conseil d'administration soient nommés et votés par les départements.

CS-Can|Info-Can a été officiellement lancé le 22 septembre 2016 à Ottawa.

Les premières élections ont eu lieu en 2017. Cela s'est avéré être un défi plus important que prévu. Il n'existait pas de liste exhaustive des programmes d'informatique au Canada, ni de liste des informaticiens individuels au Canada. Une liste ad hoc a été générée, des nominations ont été sollicitées auprès du comité informatique, et un comité des nominations a ajouté des candidats supplémentaires pour compléter la liste. Le vote a eu lieu en mai et les nouveaux membres du conseil d'administration et le président ont pris leurs fonctions le 1er juillet 2017.

Les plans visant à réviser le site Web de l'organisation et à ajouter le forum CS-Can|Info-Can en tant que back-end de connexion pour les membres ont été approuvés par le conseil d'administration au début de 2018 et le comité du site Web a commencé la transition en récoltant des informations de l'ancien site Web de l'ACS/CCA et en les adaptant au nouveau site Web CS-Can|Info-Can. Une liste de diffusion avec les présidents des départements d'informatique canadiens héritée de l'ACEC/AIC a été déplacée vers le nouveau domaine forum.cscan-infocan.ca et une nouvelle liste de diffusion a été établie pour les membres individuels sur la base de la liste utilisée pour les élections de 2017 avec des mises à jour fournies par les départements.

L'assemblée générale annuelle de 2018 s'est tenue à Toronto, à l'Université York, les 7 et 8 mai, en même temps que le banquet annuel de remise des prix.

En novembre 2018, une retraite de deux jours sur l'état de la discipline et la planification, organisée par le conseil d'administration s'est tenue à la Station de recherche internationale de Banff (BIRS) en Alberta, avec 31 participants issus du conseil d'administration et de divers groupes de la communauté informatique canadienne. Des énoncés de mission et de vision révisés ont été élaborés, puis approuvés lors de l'assemblée générale annuelle de 2019 à Montréal.

L'assemblée générale annuelle de 2019 comprenait le tout premier Symposium annuel des étudiants de CS-Can organisé par le Comité consultatif des étudiants et des post-docs..