Mme Audrey Girouard est une chercheuse exceptionnelle dans le domaine de l’interaction homme-machine (IHM). Elle dirige à l’Université Carleton une équipe de recherche multidisciplinaire qui se penche sur la façon dont les gens utilisent les technologies et les appareils tangibles, s’efforce de comprendre leurs applications et étudie leur acceptabilité sociale. Elle est une pionnière des interfaces utilisateur pouvant être déformées, dont elle étudie les applications générales et celles axées sur l’accessibilité.

« Ce qui m’allume vraiment, ce sont les nouveaux modes d’interaction avec nos ordinateurs, au-delà des logiciels et des applications, affirme Mme Girouard. Je parle ici d’interactions concrètes qui nous permettent de modifier la forme d’un dispositif pour interagir avec lui. Ce pourrait être, par exemple, un téléphone à plier et à tordre pour interagir avec lui. Je m’intéresse aux moyens d’interaction de rechange. »

L’évolution de l’IHM

L’accessibilité est un élément clé de la recherche de Mme Girouard. Elle considère l’IHM comme un mélange de science et d’art qui permet de créer des dispositifs plus faciles à utiliser. Pour Mme Girouard, la recherche consiste à travailler avec les personnes afin de comprendre leurs expériences et de mettre au point des solutions qui répondent à leurs besoins.

« Notre recherche est véritablement axée sur l’utilisateur. Nous essayons de faire beaucoup de conception en collaboration avec les utilisateurs – surtout les personnes atteintes d’un handicap parce qu’elles ont vécu des expériences et comprennent bien les problèmes et les irritants. En concevant des solutions ensemble, nous pouvons trouver d’autres façons de faire les choses. »

Mme Girouard est ravie de l’évolution qui s’opère dans le domaine de l’interaction homme-machine. Elle note que l’IHM est déjà intégrée dans le domaine de la conception et fait preuve d’un intérêt croissant en informatique.

« En discutant avec des gens, je constate que le domaine est beaucoup plus solide qu’auparavant, explique Mme Girouard. Au cours des 5 à 10 dernières années par exemple, le gouvernement fédéral a mis sur pied des équipes spécialisées pour promouvoir l’IHM et l’expérience utilisateur. Vous avez sûrement constaté à quel point l’expérience en ligne s’est améliorée. Il ne faut plus que les programmeurs mettent au point des logiciels uniquement en fonction de leurs propres expériences. Nous devons plutôt favoriser une conception axée sur les besoins de l’utilisateur. »

Une approche collaborative et multidisciplinaire

Mme Girouard contribue à l’avenir de l’IHM grâce à son dévouement exceptionnel à l’égard du mentorat des étudiants de l’Université Carleton. Au total, elle a formé 87 étudiants de premier cycle, 19 étudiants à la maîtrise, 5 étudiants au doctorat, 4 boursiers de recherches postdoctorales et 4 assistants à la recherche. Son bilan de formation est si solide qu’elle a reçu le Prix du mentor exceptionnel du corps professoral de l’Université Carleton en 2020, une réalisation remarquable pour une professeure agrégée.

« Notre équipe est multidisciplinaire. En fait, j’ai eu très peu d’étudiants en informatique. Mes étudiants proviennent de différents programmes universitaires et ils apportent à l’équipe leur savoir et leurs compétences. Mon laboratoire est très diversifié, et il règne une synergie incroyable avec mes étudiants. Nous apprenons tous les uns des autres et nous intégrons les compétences que nous avons acquises en travaillant ensemble. La collaboration dans le laboratoire rend mon équipe unique et elle est vraiment précieuse. »

Des travaux de recherche pour l’avenir

En plus de jouir du titre de jeune chercheuse exceptionnelle, Mme Girouard est ravie de la visibilité que ce prix apporte au domaine de la recherche en IHM.

« C’est un honneur d’avoir une telle reconnaissance. Ce qui est merveilleux, c’est que cela me permet aussi de faire connaître nos réalisations et de souligner le travail de mes étudiants. »

Mme Girouard espère que cette visibilité accrue attirera davantage d’étudiants, qui voudront en savoir plus sur l’IHM et qui pousseront le domaine vers de nouveaux horizons.

« Au cours de la dernière année, j’ai constaté un changement dans la façon dont les étudiants s’intéressent au programme. Quand ils entendent parler de nos travaux en laboratoire, ils veulent y participer et ils sont très motivés. »

Mme Girouard croit qu’il est possible d’élargir le domaine et se réjouit de voir comment de nouvelles technologies seront mises au point pour aider les gens qui ont des besoins spéciaux.

« Le travail que nous accomplissons actuellement nous fait faire un bond de peut-être cinq ou dix ans en avant, affirme Mme Girouard. Avec le temps, nous continuerons de trouver des façons de plus en plus intéressantes d’interagir avec les ordinateurs. Je vois dans la recherche et les applications pratiques une occasion formidable de créer et d’adapter de nouvelles technologies pour différents groupes. Les technologies grand public, c’est bien, mais ce qui m’intéresse vraiment, c’est de trouver des solutions aux problèmes d’utilisateurs ayant des besoins spéciaux. C’est là que je vois le plus de possibilités de recherche dans l’avenir. »

RELATED NEWS

2-Assistant Professor- Digital Science and Immersive Technologies

avril 7th, 2021|Commentaires fermés sur 2-Assistant Professor- Digital Science and Immersive Technologies

The Department of Computer Science at the University of Calgary seeks outstanding candidates for TWO tenure-track positions at the Assistant Professor level in the area of Digital Science and Immersive Technologies with an anticipated start [...]

Assistant Professor- Fundamental Data Science

avril 7th, 2021|Commentaires fermés sur Assistant Professor- Fundamental Data Science

The Department of Computer Science seeks an outstanding candidate for a tenure-track position at the Assistant Professor level in the area of Fundamental Data Science with an anticipated start date of September 1, 2021. The [...]

Canada Research Chair Tier 1 – Computational Learning Theory

mars 30th, 2021|Commentaires fermés sur Canada Research Chair Tier 1 – Computational Learning Theory

The Faculty of Science at the University of Regina invites applications for nomination to a Tier 1 Canada Research Chair (CRC) in Computational Learning Theory. As an employer committed to employment equity, we are seeking [...]

WE WANT TO HEAR FROM YOU

Do you have an idea for a news story?
Let us know!

SUBMIT A NEWS ITEM