Université de Toronto

La professeure Renée Miller est reconnue mondialement comme étant une pionnière en gestion des données, notamment pour la création d’outils d’intégration, de transformation, d’interrogation et d’analyse de l’information. Ses contributions dans les domaines de l’intégration des données, du mappage des schémas et à l’échange de données l’ont placé au rang des plus grands penseurs en matière de systèmes de bases de données.

Dans l’ensemble, les recherches universitaires et appliquées de la professeure Miller sont remarquables par leur qualité, leur quantité et leur portée. Son profil de recherche est unique en ce sens qu’il allie l’élégance théorique, comme en témoignent les prix et bourses de recherche qu’elle a obtenus, à un impact sur l’industrie, reflété par des brevets et des produits industriels à succès.

Son travail se démarque par son originalité et son élégance, tout en étant l’un des très rares cas, mais ô combien nécessaire, où la recherche universitaire fait le pont entre la théorie et la pratique de façon raisonnée.

Parallèlement, la professeure Miller fait figure de cheffe de file parmi ses pairs au Canada et à l’étranger, dirigeant des recherches livrant des résultats novateurs.  Récemment, inspirée par le mouvement des données ouvertes, elle a mené des recherches sur la découverte et la préparation de données de source ouverte et mis au point des solutions en la matière. Son objectif est de jeter les bases scientifiques pour s’assurer que les données puissent être utilisées, organisées et intégrées de façon ouverte et transparente afin d’appuyer les objectifs de transparence du processus de prise de décision des institutions.

La professeure Miller a été la seconde titulaire de la chaire Bell Canada sur les systèmes d’information de l’Université de Toronto, et membre de la Société royale du Canada et de l’Association for Computing Machinery.  Ses étudiants demeurent une priorité et ont reçu de nombreux prix, notamment le prix de thèse doctorale Jim Gray du SIGMOD et la bourse de nouveaux chercheurs de l’Ontario.

View all winners