Université de la Colombie-Britannique

Kellogg Booth, chercheur très aimé et accompli en infographie et en interaction homme-machine (IHM), fait figure de chef de file extraordinaire à l’échelle nationale en renforçant la capacité de recherche, en favorisant la recherche interdisciplinaire et en fournissant de l’encadrement aux étudiants et aux collègues moins expérimentés.

Booth a obtenu un baccalauréat ès sciences de Caltech (1968), ainsi qu’une maîtrise ès arts (1970) et un doctorat (1975) à l’Université de Californie à Berkeley. Il a travaillé pendant huit ans en infographie interactive comme programmeur au laboratoire Lawrence Livermore avant d’occuper un poste à l’Université de Waterloo en 1977, où il a cofondé le laboratoire d’infographie et a par la suite assumé le rôle de troisième directeur de l’Institute for Computer Research. Il s’est joint à l’Université de la Colombie-Britannique en 1990 en tant que directeur fondateur du MAGIC (Media and Graphics Interdisciplinary Centre) et membre du laboratoire Imager. Il est professeur émérite depuis 2017.

Au cours de ses études de doctorat, il a coélaboré la structure de données arborescente PQ et l’algorithme de temps linéaire pour résoudre le problème des uns consécutifs, qui a été largement utilisé en bio-informatique biologique. Pendant la décennie qui a suivi, il a travaillé sur des algorithmes pour résoudre des problèmes théoriques graphiques, mais ses principaux intérêts ont finalement convergé vers l’infographie, les techniques d’interaction et les technologies de collaboration.

À la fois visionnaire et défenseur dévoué du domaine, M. Booth a occupé des postes de plus en plus importants au sein du département, de l’université et à l’échelle nationale. À l’Université de Waterloo et à l’Université de la Colombie-Britannique, il a favorisé la collaboration entre les informaticiens et les chercheurs de diverses disciplines en explorant les applications de l’infographie et de la visualisation interactives. Il a également créé des liens avec des établissements non universitaires. Au cours des années 1980, M. Booth, ses collègues et ses étudiants ont collaboré étroitement avec le Conseil national de recherches, l’Office national du film et presque toutes les premières entreprises canadiennes du secteur des logiciels d’animation, formant ainsi une génération d’experts en graphisme et en interaction qui ont joué des rôles majeurs au sein d’entreprises canadiennes de graphisme et d’animation par ordinateur. Au cours des années 1990, il a aidé à lancer des projets avec Science World BC et le BC Children’s Hospital, et il a dirigé des recherches en collaboration avec d’autres universités. Sous sa direction, le MAGIC est devenu le centre par excellence à l’Université de la Colombie-Britannique pour les projets de collaboration sur les nouveaux médias numériques qui ont touché presque toutes les facettes de la recherche universitaire et de l’enseignement.

À l’échelle nationale, M. Booth a été chercheur pour le Réseau de centres d’excellence de l’Institut de robotique et d’intelligence des systèmes (IRIS), chef de thème et directeur de la technologie du RCE-Télé-apprentissage, directeur associé du réseau stratégique NECTAR et directeur scientifique fondateur du RCE Graphisme, animation et nouveaux médias (GRAND), sans doute sa plus importante contribution au secteur de l’informatique au Canada.

Le réseau GRAND constituait une communauté unique de plus de 250 chercheurs de 33 universités canadiennes réparties dans neuf provinces, comptant plus de 160 partenaires de l’industrie et récepteurs. Des problèmes théoriques et appliqués en infographie, en visualisation et en interaction homme-machine ont été explorés par des informaticiens et des ingénieurs travaillant de pair avec des spécialistes des sciences sociales et des sciences humaines pour comprendre les conséquences culturelles, économiques, juridiques et sociales des nouvelles technologies des médias numériques. L’un des principaux apports de M. Booth au réseau GRAND fut d’inclure les grandes universités canadiennes en arts et en design en tant que partenaires à part entière dans la recherche. De nombreuses collaborations entamées dans le cadre du programme GRAND sont toujours en place.

Booth a une connaissance approfondie des aspects universitaires et non universitaires de la création d’environnements de recherche de premier plan. Il prône l’enseignement en tant qu’élément essentiel du portefeuille d’un membre du corps professoral de recherche. Il a enseigné à tous les niveaux, donnant notamment des cours de mathématiques discrètes, d’introduction à la programmation pour les ingénieurs, et des cours avancés de premier et de deuxième cycles en IHM et en infographie. Il a reçu deux mentions honorables pour le prix de « professeur incroyable » du département d’informatique de l’Université de la Colombie-Britannique. Il se démarque par son excellence en mentorat, ses efforts altruistes pour bâtir la carrière des autres et son sens contagieux de l’aventure. Ses étudiants sont des chefs de file au Canada et à l’étranger dans le milieu universitaire et dans l’industrie. Il a été président de la Société canadienne du dialogue humain-machine et secrétaire du conseil d’administration d’Info-Can/CS-Can.

On ne saurait trop souligner l’ampleur de l’apport de M. Booth en informatique au Canada au cours de sa carrière. Il a rendu meilleurs et a inspiré ceux qui travaillent avec lui, et il continue de le faire.

View all winners