Université Laval

François Pomerleau est professeur à l’Université Laval depuis 2017, membre principal de l’Institut des ingénieurs électriciens et électroniciens (IEEE) et membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

Il s’est lancé dans la recherche lorsqu’il travaillait avec l’Agence spatiale canadienne et l’Agence spatiale européenne dans le cadre de ses études en génie informatique à l’Université de Sherbrooke. Il y a obtenu sa maîtrise en 2009 après un stage d’un an comme ingénieur de recherche à l’EPFL (Suisse), où il a travaillé sur un prototype de voiture autonome. Il a terminé son doctorat à l’École polytechnique fédérale de Zurich (Suisse) en 2013 au cours duquel il a participé à plusieurs déploiements robotisés dans des environnements non contrôlés, en faisant intervenir notamment des brigades de pompiers européennes et en travaillant dans la région des lacs alpins. Après avoir travaillé sur le transfert technologique à Alstom Inspection Robotics et séjourné à l’Université Laval, il a reçu une bourse de recherche postdoctorale du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour poursuivre ses recherches en robotique mobile à l’Université de Toronto. Ses recherches portent sur la robotique, plus précisément sur la vision informatique, l’optimisation et la géométrie 3D.

Parmi ses principaux travaux de recherche figurent notamment des articles très largement cités sur l’enregistrement 3D et une bibliothèque de traitement en nuage de points reproduite plus de 300 fois par mois. En termes de transferts technologiques, ses recherches ont fait l’objet d’une mise en pratique par de nombreux organismes à travers le monde comme NASA Ames, ANYbotics AG, General Dynamics et Recherche et développement pour la défense Canada pour ne nommer que ceux-là. Il a remporté de nombreux prix à l’international, dont trois prix du meilleur article, et a été récompensé lors de la prestigieuse compétition Subterranean Challenge (« Défi souterrain ») de l’Agence pour les projets de recherche avancée de défense (DARPA).

Il a pour objectif, à long terme, de repousser les limites du lieu et du moment où les véhicules autonomes seront utilisés efficacement et en toute sécurité.

Voir tous les lauréats